De prime abord  je n’aurais pas misé beaucoup sur le public d’Emmanuel Moire, que je qualifierai de « public Chérie FM » (ça tombe bien c’est le sponsor du concert !). 80% de femmes et beaucoup au dessus de 35 ans ; et pourtant une très grosse – et bonne – ambiance !

Le concert commence par un pré-intro jouée par les trois musiciens aux cordes, et je précise que la présence de cordes dans un concert donne un plus énorme aux titres ! Cette pré-intro est un petit medley instrumental des succès du Monsieur (« Être à la Hauteur », « Beau Malheur » notamment). Le concert débute vraiment avec « La vie ailleurs », titre d’ouverture de son dernier album. Standing ovation dès la fin du titre, ce qui donne le ton de l’ambiance qui règne dans la salle et la ferveur de son public. Il est très surpris et même un peu gêné: « D’habitude ça c’est à la fin du concert, mais ça va être où à la fin ?! »

1213-EmmanuelMoire-05

Il communique beaucoup avec le public, avec humour (qui ne tombe pas forcément à plat il faut le relever !) à des spectateurs qui crient des « Je t’aime ! » ou autre « T’es trop beau ! ». Et pour le coup, c’est vrai qu’il n’est pas mal du tout !

Je ne connais pas beaucoup son répertoire, mais les titres du dernier album et du précédent fonctionnent très bien comme « Venir Voir » ou « L’Attraction ». Puis vient le « petit flashback sur les chansons d’avant », avec « Être à la Hauteur » ou « Le Sourire » et « Sans Dire un Mot » (très bonnes chansons de ses deux premiers albums que j’avais complètement sorties de ma mémoire !)

1213-EmmanuelMoire-16

Le moment émotion arrive avec « Sois Tranquille », la chanson pour son frère décédé, où Emmanuel allume une bougie et se met au piano. Silence religieux dans la salle, et c’est là que j’ai vraiment apprécié le public car il y avait une forme de respect, à la fin les applaudissements étaient à la fois chaleureux mais aussi tout en retenu. C’était un très joli moment.

Il souffle sur la bougie et l’enchainement avec « Beau Malheur » est vraiment très bien trouvé. L’ambiance devient électrique, le gens en profitent pour se lever de leurs sièges et s’approcher de la scène, je me retrouve à moins d’un mètre de lui : et ça j’achète ! Les titres up-tempo s’enchaînent « Ici Ailleurs », « Adulte & Sexy » et « Ne S’aimer Que la Nuit » pour finir.

1213-EmmanuelMoire-21

Le rappel se fait sur « Quatre Vies », une chanson pour laquelle je ne vais pas me relever la nuit. Mais le public n’en veut qu’une seule : « Je fais de toi mon essentiel » ! Emmanuel Moire répète qu’elle n’est pas prévue mais qu’il y a d’autres au programme, le public insiste, mais non il commence à raconter qu’il aime essayer des choses qu’il n’a jamais fait avant, comme la comédie musicale Cabaret ou Danse avec les Stars, et que ce soir il voulait essayer quelque chose de nouveau, c’est à ce moment-là que je crie « Comme « Mon Essentiel » ! ». Fou rire général, et… il la chante ! Juste le refrain a capella, mais le public est conquis : « Lyon, quand tu veux quelque chose, tu l’as ! ». Puis il fait son « moment dangereux », en chantant seul à la guitare un titre inédit qui clos le concert.

En résumé : Très bon concert, très bien pensé : aucun artifice à part lui, les musiciens et de très belles lumières (les projections vidéos sont très anecdotiques). Un artiste chaleureux et communicatif, et un super public et ça, ça compte. J’y retournerai et peut-être plus tôt que prévu !

Découvrez les photos du concert. Pour suivre mes aventures en live n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram !

  1. La Vie Ailleurs
  2. La Blessure
  3. Suffit mon Amour
  4. Venir Voir
  5. L’Adversaire
  6. L’Attraction
  7. Être à la Hauteur
  8. Le Sourire
  9. Sans Dire un Mot
  10. Sois Tranquille
  11. Beau Malheur
  12. Ici Ailleurs
  13. Adulte & Sexy
  14. Ne s’Aimer que la Nuit
    Rappel
  15. Quatre vies
  16. Je fais de toi mon essentiel (a cappella)
  17. Le Chemin (Inédit)