L’expo « Star Wars Indentities » atterri à la Cité du Cinéma

« Je suis ton père… », que celui qui n’a jamais cité cette réplique culte me jette la première pierre ! Qu’on adhère ou pas à l’univers de Star Wars, impossible de passer à côté de ce phénomène de pop culture toujours très présent presque 40 ans après la sortie du premier film, et dont le septième opus réalisé par J.J. Abrams (à l’origine de « Lost » notamment), et au cœur de nombreuses spéculations. Impossible également de ne pas connaître Dark Vador, Luke Skywalker ou Maître Yoda, autant de personnages iconiques que vénèrent plusieurs génération de geeks.

Des geeks c’est ce que je pensais voir à l’expo « Star Wars Identities », événement intergalactique installé à la Cité du Cinéma depuis le 15 février dernier, et puis finalement non ! Un public très familial mais aucun costume de princesse Leila ou de Chewbacca à l’horizon (à la grande déception de l’équipe du Petit Journal présente sur place)

IMG_4204

IMG_4211

Maquettes, accessoires, costumes et croquis, ce sont plus de 200 pièces issues des archives de LucasFilms qui sont installées sur les quelques 2000m2 qui composent l’exposition, avec en fil conducteur : la quête de son identité. Dès le début il nous est distribué un bracelet interactif ainsi qu’un audio guide. Il s’agira pour le visiteur de définir son identité au travers de 10 composantes de l’identité humaine réparties en trois catégories : les origines, les influences et les choix.

IMG_4232

Des bornes interactives, et des vidéos permettent de nous éclairer tout au long du parcours dans les choix que nous ferons, tout en faisant un parallèle avec Anakin et Luke Skywalker (les principaux protagonistes des deux trilogies). Choix de l’espèce, des gènes, des parents, de la culture, des mentors, des amis (avec qui il est possible de scellé son amitié), des événements marquants, des occupations, da personnalité et des valeurs : tout y passe ! En terminant pas le choix ultime : va-t-on ou non basculer du côté obscure de la Force… Mais j’y reviendrai plus tard !

IMG_4216

IMG_4228

Beaucoup de maquettes sont présentes ainsi que des travaux de recherches, permettant de mettre en avant toute la démarche créative qu’il y a eu en amont des films, dans le même esprit que l’expo consacrée à Pixar. On y apprend la volonté dès le début de Georges Lucas que le héros soit une femme, ce qui donnera au final des jumeaux : Luke et Leila. De même que Maître Yoda, avant d’être cette petite chose verte, ressemblait plus à un lutin du père Noël dans les premières esquisses !

IMG_4221

IMG_4240

Le parcours identitaire ayant une place prépondérante dans l’exposition, il a tendance à prendre le pas sur l’exposition elle-même, ce qu’a regretté mon ami David avec qui j’y suis allé (Et je ne peux pas lui donner tort sur ce point). Mais cette interactivité lui donne un véritable aspect ludique, y aller à plusieurs permet de comparer les choix que nous faisons, en particulier avec le bracelet interactif qu’on doit valider face à des « murs de choix ». Et comme les deux héros de la saga, le choix final est de choisir un côté de la Force…

IMG_4247

IMG_4248

Bon je n’ai pas pu m’empêcher de prendre le côté obscur je l’avoue ! On se retrouve ensuite dans une grande salle où l’on peut visualiser le personnage qu’on a créé tout au long du parcours ; avec la possibilité de se faire envoyer son portrait par mail. Voici le mien !

photo

SHARLS / ZABRAK MÂLE

J’ai grandi sur la planète ville Coruscant, où les membres de ma communauté gagnaient leur vie en se débrouillant du mieux qu’ils le pouvaient dans les quartiers malfamés. Durant les congés, mon meilleur ami et moi avions l’habitude de quitter la ville pour aller sur les côtes de la mer de l’Ouest, une étendue d’eau artificielle.

Mes parents exigeaient de moi beaucoup de discipline tout en m’offrant leur soutien, au besoin, et ils m’ont transmis de remarquables habiletés musculaires. Plus tard dans la vie, j’ai rencontré le célèbre contrebandier Han Solo, dont les enseignements m’ont enrichi de connaissances qui me sont utiles au quotidien dans mes fonctions de sénateur.

Je me rappelle la fois où j’ai détruit un poste de commandement de l’ennemi d’un seul coup. Cet événement a eu une grande influence sur moi, car par la suite j’ai recherché activement de nouvelles cibles et n’ai laissé que destruction derrière moi.

On dit souvent de moi que je suis une personne généralement aventureuse et curieuse, j’ai aussi tendance à être détendu et imperturbable. Mais la chose la plus importante pour moi est la maîtrise de ma destinée : après tout, la liberté, c’est le droit de choisir.

La Force est puissante en moi; je ne suis donc pas surpris que l’Empereur m’ait visé. Lorsqu’il m’a offert un pouvoir illimité en échange de mon allégeance, j’ai sauté sur l’occasion et j’ai embrassé le côté obscur avec empressement.

Si vous êtes à Paris, n’hésitez pas à y faire un tour, ça vaut le détour… et que la Force soit avec vous !

A la Cité du Cinéma (Saint-Denis), jusqu’au 30 juin 2014.
http://www.starwarsidentites.com/

Pour plus de photos et d’infos n’hésitez pas à suivre la page Facebook !