Florence Foresti

Après avoir vu sur scène Gad Elmaleh et Muriel Robin ces dernières semaines, j’ai terminé ma trilogie des humoristes avec Florence Foresti et l’avant-première de son nouveau spectacle « Madame ».

Florence Foresti en représentation dans un café-théâtre de 60 places pour le rodage de son nouveau spectacle, l’occasion était trop belle pour rater ça ! C’est au Complexe du Rire que la lyonnaise d’origine a décidé de revenir, 13 ans après ses premiers pas sur cette même scène. Un contexte plus que parfait avec une proximité telle qu’on a l’impression qu’elle jouait dans notre salon !

Florence Foresti

Après nous avoir décrit toutes les joies de la maternité dans « Mother Fucker », Madame Foresti évoque avec nous une nouvelle étape de sa vie : la quarantaine. Le ton est donné dès le début, entre séances de yoga et questions existentielles, le constat est peu concluant : la vie, c’est chiant !

Et pour savoir qui est responsable de cela, elle remonte dans le temps, jusqu’en Grèce antique, avec un passage hilarant entre Platon et Socrate, les toges et les tablettes pas tactiles. Le texte est ciselé mais surtout très bien interprété par l’humoriste qui a un vrai sens des mimiques.

L’enchaînement des différentes séquences du spectacle est très fluide, et on se laisse porter par les différentes situations que nous expose l’humoriste : sa rencontre avec sa future amie Madame Ménopause, sa comparaison avec la maman calme, sa jalousie de Vanessa Paradis, son incapacité a tweeter et évidemment sa vision de la vie morose du poisson !

IMG_5135 copie

Même si le spectacle était encore en rodage, il est à mes yeux très abouti, et les bonnes répliques sont très nombreuses avec un léger discours féministe enrobant le tout. Foresti termine son spectacle en se désolant qu’il n’y ait plus de bon exemple pour les jeunes filles d’aujourd’hui, à part le « gang des strings, Beyoncé, Rihanna et compagnie » et Miley Cyrus qui a décidé d’enlever le string tout court ! S’en suit une excellente analyse du clip « Wrecking Ball ».

Pour conclure le spectacle, Foresti se met dans la peau d’Arletty avec une tirade qui n’a rien de comique mais qui n’en est pas moins d’une grande réussite au niveau du style.

C’est devant un public qui s’est levé pour l’acclamer que Florence Foresti nous a chaleureusement remercié d’être venus découvrir ce spectacle, qu’elle jouera à la rentrée à Paris au Théâtre du Chatelêt, et de nouveau à Lyon en 2015. Elle sera en tournée dans toute la France à partir de l’automne, je vous conseille fortement d’y aller car cette « Madame » est une grande réussite !

IMG_5153

Beaucoup de jolies choses sont à venir dans les prochaines semaines, n’hésitez pas à me suivre sur Facebook !