La Rich Girl est de retour avec un nouveau single « Baby Don’t Lie » !

8 ans qu’on avait plus eu de nouvelles musicales de Gwen Stefani ! En occultant le retour sans saveur de No Doubt il y a deux ans, son dernier album solo « The Sweet Escape » remonte déjà à 2006, une époque où Rihanna était une ado sage et où Lady Gaga n’existait même pas !

Avec ses deux albums solo et la tripoté de tubes qui en ont découlé (« What You Waiting For ? », « Rich Girl », « Hollaback Girl », « Wint it Up », « The Sweet Escape ») Gwen a plus que laissé son emprunte sur la pop music. La sortie de « Baby Don’t Lie » produit par Ryan Tedder, le leader de One Republic et faiseur de tubes à la chaîne, en amont d’un troisième album toujours en compagnie de Pharell a de quoi réjouir et réveiller toutes les Harajuku Girls qui sommeillaient en nous depuis si longtemps.

Le titre résonne de sons tribals, propose une mélodie diablement efficace et un refrain entêtant à souhait, la recette idéale pour un smash hit même si Gwen nous avait habitué a des singles plus incarnés à l’instar de « What You Waiting For ? » ou « Hollaback Girl » en leur temps.

Je ne m’attarderai pas sur le clip qui est une vraie déception, au delà de l’esthétique fluo douteuse qui reste dans l’univers de la pochette, la chanteuse se contente de marcher sur un tapis roulant devant un fond vert alors qu’elle nous avait habitué à des projets plus audacieux (comme le mythique clip « What You Waiting For ? » réalisé par Francis Lawrence).

Ce n’est pas ce qui va nous faire pleurer en attendant l’album qui n’a pas encore de date de sortie. Parallèlement Gwen Stefani sera à partir de demain coach dans la version U.S. de The Voice aux côté de Adam Levine et Pharell Williams.