Nicki Minaj était de passage au Zénith de Paris pour deux soirs à l’occasion de son « Pinkprint Tour ».

[dropcap]P[/dropcap]remier constat une fois arrivé au Zénith de Paris : le public est jeune. Très jeune et très féminin aussi. Des gamines de 15/16 ans, minis Rihanna en puissance, venues assister au concert entre Barbs (le nom de la fan-base de Nicki, à l’instar des Little Monsters de Lady Gaga).

Que se passe-t-il alors lorsque dans une salle remplie de jeunes filles en fleur, arrive en première partie Trey Songz, un séducteur R’n’B plus intéressant pour ses ados et ses tatouages que sa musique ? C’est l’hystérie. Ca hurle, ça se bat pour attraper la casquette jetée dans le public et ça clame des « T’es trop beau ! I love you ! » durant tout le set du jeune homme. Je reconnais que le spectacle de la fosse m’a bien plus diverti que celui qui se déroulait sur scène !

DSC02441_resultat

Il est 21h30 lorsque Nicki Minaj pointe le bout de son décolleté. Habillée telle une veuve sicilienne, elle ouvre son concert de la même façon que « The Pinkprint », l’album qu’elle est venue défendre sur scène. S’enchaînent « All Things Go », « I Lied » et « The Crying Game », trois titres plutôt sombres qui n’électrisent pas la foule, mais qui permettent à la rappeuse d’imposer son personnage sur scène et de nous bluffer par son flow impeccable.

DSC02445_resultat

Le concert est très bien construit, la première partie fait la part belle à tous les titres urbains qui fonctionnent à merveille sur le public. Se succèdent « Only », « Truffle Butter » et « ***Flawless » (qu’elle était déjà venue interpréter au Stade de France avec Queen B en septembre dernier), jusqu’au génial « Anaconda » où distinction et élégance n’étaient pas dans le cahier des charges de la chorégraphie !

La rappeuse laisse beaucoup de parties chantées aux bandes playback et se n’assure le live que sur les parties rappées, à l’exception d’un tableau ballades où elle nous convainc qu’elle sait chanter, et même plutôt bien ! Elle nous fait la jolie surprise d’interpréter « Marylin Monroe », une ballade pop très sympathique issue de son deuxième album « Pink Friday : Roman Reloaded ».

DSC02479_resultat

Pour ce second concert parisien, Nicki Minaj fait un léger écart par rapport aux autres dates de sa tournée, en interprétant un medley de plusieurs de ces premiers titres jamais ou très peu chanté sur scène. Elle profite également de son passage à Paris, ville de l’Amoooour (on est d’accord que seuls les américains ont cette vision là !) pour officialiser sa relation avec Meek Mill le temps de quelques courts featuring sur ses titres « Dreams And Nightmares (Intro) » et « Ima Boss », en plus de quelques clichés sur Instragram postés juste après le concert…

DSC02461_resultat

La troisième partie du show est consacrée au répertoire pop de la sculpturale Nicki, qui nous offre pour ce tableau une combinaison rose/dentelles transparente, qu’elle seule peut bien porter ! « Super Bass », « Va Va Voom », « Pound the Alarm », « Turn Me On », « Starships » : tous ses « club bangers » sont là pour finir en beauté !

DSC02488_resultat

En conclusion malgré des illustrations vidéos un peu cheap, des interludes répétitifs et beaucoup de bandes de playback (même si les parties rap étaient en live et parfaitement exécutées), ce fut un concert vraiment réussi car – ça peut étonner – rien n’était dans la surenchère : le personnage de Nicki Minaj étant déjà une surenchère à lui seul, il ne fallait pas en rajouter plus. La soirée fut réussi est marquée d’une emprunte rose et pailletées.

Découvrez les photos et vidéos du concert. Pour suivre mes aventures en live n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram !

Set list du 26 mars 2015 :

  1. All Things Go
  2. I Lied
  3. The Crying Game
  4. Feeling Myself
  5. Only
  6. Truffle Butter
  7. Moment 4 Life
  8. Lookin Ass
  9. Want Some More
  10. Did It On’ Em
  11. Beez In The Trap
  12. ***Flawless
  13. Dance (A$$)
  14. Anaconda
  15. Pills N Potions
  16. Save Me
  17. Marylin Monroe
  18. Grand Piano
  19. Super Bass
  20. Medley : Itty Bitty Piggy / Hold You / Throw Sum Mo / No Flex Zone / Chi-Raq 
  21. Dreams And Nightmares (Intro) (avec Meek Mill)
  22. Ima Boss (avec Meek Mill)
  23. Trini Dem Girls
  24. Va Va Voom
  25. Pound the Alarm
  26. Turn Me On
    Rappel
  27. The Night is Still Young
  28. Starships