Conçue par le Victoria & Albert Museum de Londres au printemps 2013, l’exposition « David Bowie is… » était de passage à la Philharmonie de Paris jusqu’au 31 mai dernier. Compte-rendu d’une véritable expérience des sens !

[dropcap]C[/dropcap]ouvrant cinq décennies, des débuts de David Bowie au milieu des années 60 lorsqu’il se nommait encore David Jones, jusqu’à son dernier album « The Next Day » sorti en 2013, cette rétrospective réunie plus de 300 objets (costumes de scène, manuscrit, disques) extraits des archives du chanteur.

L’image et surtout la musique de l’artiste sont omniprésentes, très bien amenées au travers d’un guide audio qui rend le parcours au sein de l’exposition totalement immersif dans l’univers d’un artiste qui s’est tant transformé au fil du temps.

IMG_7838

IMG_7840

Tour à tour Ziggy Stardust, Major Tom, Halloween Jack ou encore Aladdin Sane, la scénographie de l’exposition nous plonge dans le processus créatif d’un artiste précurseur, qui a largement contribué à façonner la musique pop aussi bien au travers du son que du visuel. De nombreux costumes sont exposés, notamment un exemplaire incroyable dessiné par Kansai Yamamoto pour le « Aladdin Sane Tour » en 1973.

IMG_7835

C’est en musique que se termine l’exposition, mais en live ! Dans une salle obscure, où des écrans servent de parois, des extraits de concerts de Bowie sont diffusés avec un son incroyable. L’immersion et l’expérience sont totales.

Malheureusement pas de séance de rattrapage pour ceux qui ont raté l’exposition, car après son passage parisien elle s’envole pour Melbourne en Australie, avant de revenir en Europe, aux Pays-Bas, en décembre prochain. David Bowie is… everywhere !

IMG_7839