[dropcap]I[/dropcap]l y a quelques jours Lana Del Rey s’est souvenue qu’elle avait sorti un album à la fin de l’été dernier et elle s’est dit qu’il serait peut-être sympa de proposer un nouveau single, histoire de faire vivre cet album qui le mérite amplement ! Ca c’est pour la bonne idée. La moins bonne est d’avoir choisi « Freak » en lieu et place d’autres bijoux qui sommeillent sagement sur son disque… comme « Salvatore » ! Cette manie qu’on les popstars de ne jamais choisir les meilleurs titres en single m’étonnera toujours.

Durant les 11 minutes du clip Lana fait du Del Rey. C’est lent, contemplatif, très beau visuellement et un peu chiant aussi (il me semble avoir déjà dit ça pour « High By The Beach »…). La trame est la même que d’habitude : elle fricote avec un sugar daddy, cette fois-ci un sosie de Charles Ingalls. Toute la deuxième partie se passe sous l’eau au son du « Claire de Lune » de Debussy. Elle dure 6 minutes mais 30 secondes auraient largement suffit.

Avec ce clip Lana Del Rey se fait plaisir mais elle tire la corde en exploitant un univers qui tourne à vide depuis quelques temps déjà. A défaut de faire une tournée elle sera aux Vieilles Charrues le 17 juillet prochain, si elle n’annule pas à la dernière minute comme à son habitude.