Chaque année on attend avec impatience le retour du mois de Mai : ses beaux jours, ses jours fériés à répétitions et le concours Eurovision de la chanson ! Petit tour d’horizon de mes 10 favoris pour la finale.

AUTRICHE Zoé – Loin d’ici

On ne peut que se féliciter de l’audace des propositions autrichiennes au fil des ans. Après avoir dénicher le phénomène Conchita en 2014, voilà qu’ils nous proposent une chanson… en français ! Un pari risqué vu les derniers classements français au concours, mais largement compensé par un titre qui a tout pour gagner : c’est joyeux (extrêmement niais aussi), coloré et terriblement entêtant ! Puis avouons que Zoé est très attachante. 12 points !


FRANCE Amir – J’ai cherché

Difficile à croire mais c’est un fait : la France peut terminer dans le Top 5, et pourquoi pas l’emporter ! Il en aura fallu du temps avant que la délégation française ne prenne vraiment le concours au sérieux, mais Amir avec son sourire de dentiste, sa chanson entrainante et fédératrice a tout pour ramener le prix chez nous 39 ans après l’indétrônable Marie Myriam, qui risque de faire la gueule.


ARMÉNIE Iveta Mukuchyan – LoveWave

« OuuuOOUUUUUoouuuu ». Le refrain arménien n’est pas très recherché mais fonctionne très bien, ajouté à ça un visuel et un look à la Beyoncé, et Iveta Mukuchyan devient une candidate sérieuse. Malheureusement ses chances se sont nettement amoindries depuis qu’elle a brandi un drapeau de la région du Karabakh faisant polémique lors de la demie-finale. Dommage.


AZERBAIJAN Samra – Miracle

Avec son body scintillant assorti à son micro doré, Samra a décidé de nous en mettre plein les yeux, et ça marche assez bien. « Miracle » fait le job : ça brille et ça pète de partout, il y a des danseurs qui font des chorées qu’on ne saisit pas trop, mais on se laisse séduire !


RUSSIE Sergey Lazarev – You Are the Only One

Cette année la Russie est venue pour gagner et elle le fait savoir ! Même si la chanson n’est pas terrible, ils ont dégainé le beau gosse et la grosse mise en scène pour faire de Sergey Lazarev le grand favoris de cette édition. On reste malgré tout dans un copié/collé du vainqueur de l’an dernier.


LETTONIE Justs – Heartbeat

Comme l’an dernier la Lettonie joue la carte de la qualité, « Heartbeat » est probablement le titre le plus intéressant de cette édition. Si la mise en scène est loin d’être aussi captivante que ses concurrents (et l’on sait à quel point cela joue), Justs pourrait être la jolie surprise du classement final.


BELGIQUE Laura Tesoro – What’s the Pressure

La Belgique est étonnamment la seule à jouer la carte du funk à la Mark Ronson, et c’est tant mieux car ça lui permet de sortir du lot. C’est coloré, fun, dansant et Laura Tesoro sait bien mettre l’ambiance. Bien joué !


BULGARIE Poli Genova – If Love Was A Crime

« If Love Was A Crime » est un des titres les plus efficaces de la finale, malheureusement Poli Genova frôle le cheap avec sa tenue plastique/phosphorescente. D’un autre côté l’ambiance est au rendez-vous et ça pourrait nettement jouer en sa faveur.


AUSTRALIE Dami In – Sound Of Silence

Dami In est une des favorites de l’édition 2016. Il faut reconnaître que « Sound of Silence » est ultra catchy et que la chanteuse australo-coréenne livre un live impeccable. Malgré tout l’Australie reste l’intrus du concours pour beaucoup, et cela pourrait desservir la candidate lors des votes.


UKRAINE Jamala – 1944

Autre grande favorite des pronostics, Jamala propose avec « 1944 » un titre puissant évoquant la déportation stalinienne des Tatars de Crimée dont faisait partie son arrière-grande-mère. Une chanson au message fort livrée, par une voix et une prestation impressionnante, qui pourrait créer la différence.