Concert : Anohni à la Philharmonie de Paris

Vous aimerez aussi...

1 réponse

  1. 31 décembre 2016

    […] aussi addictif qu’hypnotique. Une véritable expérience transcendée en live, comme en juillet à la Philharmonie de Paris. A retenir : « 4 DEGREES », « Drones Bomb Me » et […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *