Tove Lo

Avec son deuxième album, Tove Lo cherche à devenir une « cool girl » et se perd légèrement dans la pop générique. Review.

[dropcap]D[/dropcap]epuis deux ans elle enchaîne les featurings (Coldplay, Nick Jonas, Adam Lambert, Flume) pour se faire un nom sur la scène mainstream et transformer l’essai de l’énorme succès de « Habits (Stay High) ». Tove Lo revient donc avec un deuxième album solide, mais moins percutant que le précédent.

Avant de parler du contenu du nouveau disque de la suédoise, il faut s’arrêter sur le contenant. Le titre déjà, « Lady Wood » qu’on pourrait traduire par une « érection féminine ». Puis ce logo avec un vagin dessiné à la place des « O » de son nom, et surtout cette photo. Comment ne pas penser à l’iconique pochette de « Like A Prayer » de Madonna avec cette main glissée dans le jean ?! La ressemblance est trop forte pour être une simple coïncidence ! Avec cette entrée en matière, on est à même de penser qu’un album fort se cache derrière, et que Tove Lo n’est pas là pour enfiler des perles.

10-tovelo-ladywood

Alors oui et non. Ce qu’il ressort des dix titres (plus deux interludes), toujours teinté de pop alternative, c’est que Tove Lo s’est comme américanisée. Comprendre que la fraicheur nordique de « Queens of the Clouds » s’est transformée en une mélodie californienne qu’on connaît déjà. L’ensemble tient la route, mais roule tranquillement sans être vraiment percutant, à l’instar de « True Disaster », titre aussi efficace que générique.

S’il est divisé en deux chapitres (« Fairy Dust » et « Fire Fade »), difficile de cerner deux ambiances distinctes, le tout étant assez homogène. Quelques titres sortent évidemment du lot : le lead « Cool Girl », l’accrocheur « Imaginary Friend » ou « Influence » en duo avec Wiz Khalifa.

Tove Lo annonce qu’un volume 2 de l’album est prêt et que le tout devrait être accompagné d’un court métrage, déjà teasé depuis quelques semaines. En espérant pour elle qu’il se fasse, car il est plus que probable que la sortie de la seconde partie dépendra du succès de la première. Ah, la dure loi de l’industrie !

En attendant, Tove Lo partira en tournée et sera de passage à Paris le 13 mars prochain à la Cigale.

A retenir : « Cool Girl », « Imaginary Friend », « Influence » et « True Disaster ».
Note : 69 / 100