Pour sa 8ème édition, la Creative Live Session, partenariat entre Virgin Radio et Sony Music, proposait une lineup pleine de promesse : Jain, Peter Peter et Julien Doré ! Live report.

[dropcap]R[/dropcap]endez-vous pris au Palais de Tokyo dans la salle du Yoyo. 5 artistes au programme, mes chouchous Peter Peter et Julien Doré, la sensation Jain et le duo Part-Time Friends. Malheureusement je ne pourrais pas vous parler de ces derniers, le nombre d’invitations ayant dépassé la capacité de la salle, je n’ai pu entrer qu’à l’arrivée de Peter Peter après 1 h d’attente à l’extérieur.

Soulagement ! Car c’était surtout lui que j’avais envie de retrouver sur scène, 3 ans après la même Creative Live Session ! Le québécois est venu proposer quelques chansons de son troisième album « Noir Eden » sorti au début du mois. Quel plaisir de découvrir en live les titres phares du disque : « Noir Eden », « Loving Game » et « Bien réel » ! Peter Peter est lui toujours aussi timide, et donc terriblement chou ! Un set court, en avant-goût de son concert au Café de la danse le 28 février.

Lui succède celui pour qui une grande partie du public s’est déplacée : Julien Doré aka mon Juju ! « Porto Vecchio », « Coco Câline », « Beyrouth plage », « Sublime & silence » : il a interprété quelques titres de son « & », en prémisse de sa tournée qui commence sous peu. Un concert qui s’annonce fabuleux à l’instar de la version live du « Lac » que je ne pensais pas aussi efficace ! Sa bonne humeur, sa dérision sur l’organisation et l’ambiance plutôt glaciale (malheureusement inhérente à ce genre de soirée privée), ajoutent à rendre le personnage savoureux. Vivement le mois de mai pour ses concerts au Zénith de Paris !

C’est Jaïn qui clôt la soirée. Je l’ai découvert il y a 2 ans, en première partie de Christine & the Queens. A l’époque elle n’était personne, depuis c’est la sensation de l’industrie du disque français ! Force est de constater que ce rôle lui va bien, tant sa proposition aussi bien musicale que scénique apporte une fraîcheur qu’on attendait depuis longtemps ! Seule en scène avec sa petite machine à faire des boucles sonores, elle arrive à faire danser et sauter le Yoyo. Chapeau, car la mission s’était pas aidée ! Elle sera à l’Olympia les 6 et 7 mars, mais c’est déjà complet !

Malgré les quelques couacs, c’était une agréable soirée, et surtout l’occasion de voir sur scène trois artistes que j’aime beaucoup avec une jolie proximité. Merci Sony !

Découvrez mes photos du concert ! Pour suivre mes aventures en live n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram !