Bruno Mars

Malgré ma déception concernant son dernier album, j’ai pris ma place pour le « 24K Magic World Tour » de Bruno Mars avec l’envie de découvrir – enfin – en live le showman d’Hawaï. Et j’ai trouvé exactement ce que j’étais venu chercher !

Bruno (Peter de son vrai prénom) tient parfaitement son show. Il l’assure d’un bout à l’autre avec une énergie dingue ! Autant dire que c’est sans mal qu’il a réussi à emporter les 14 000 spectateurs de l’Arena de Montpellier, qui s’étaient jetés sur les places mises en vente il y a six mois.

Bruno Mars

Impossible de ne pas y voir l’héritage laissé par Michael Jackson. Totalement flagrant lors de son entrée en scène sur « Finesse » digne des Jacksons 5. Mars accompagné de ses Hooligans, apparait en ombre chinoise devant un panneau lumineux juste après le levé d’un rideau marqué d’une énorme couronne tamponnée « Mars ». La place du king est libre et Bruno compte bien récupérer le trône !

Une filiation qu’il partage avec The Weeknd. Là où le canadien a pris tout l’aspect visuel et la pop 80’s de MJ, Bruno Mars a gardé le funk des 70’s et le sens du show. Voix maîtrisée, chorégraphies impeccables et pyrotechnie à gogo : on en prend plein les yeux et les oreilles !

Bruno Mars

C’est tout cet aspect funk, soul et groovy qui accompagne le dernier album de notre copain hawaïen, malheureusement assez mou et redondant. Un problème pour un disque de neuf pistes. C’est hélas l’aspect négatif que je retiendrai de ce spectacle : la set list mal structurée où tous les titres de « 24K Magic » sont concentrés dans la première moitié et les tubes dans la seconde.

A l’exception de « 24K Magic » et « Treasure » (seul tube placé en début de show), l’ambiance aura du mal à être vraiment à la hauteur du talent de Mars. Ainsi, c’est seulement à partir de « Marry You » que la sauce prendra et ne quittera plus la salle jusqu’au final, un peu expéditif, sur « Uptown Funk ».

Bruno Mars

Enfin, on n’a pas vu le temps passer : 16 titres et 1h30 de spectacle mené sans temps mort. Même si on en aurait demandé tout de même un peu plus. Où sont passé « The Lazy Song » et « Gorilla » par exemple ?

Il n’en reste que Bruno Mars reste un des artistes majeurs parmi ceux ayant émergé cette décennie. Tant par les tubes que son sens parfait de l’entertainment. Et rien que pour ça j’ai envie d’y retourner !

Découvrez mes photos, vidéos et mon vlog du concert ! Pour suivre mes aventures en live n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram !

Set list du 8 avril 2017 :

  1. Finesse
  2. 24K Magic
  3. Treasure
  4. Perm
  5. Calling All My Lovelies
  6. Chunky
  7. That’s What I Like
  8. Straight Up & Down
  9. Versace on the Floor
  10. Marry You
  11. Runaway Baby
  12. When I Was Your Man
  13. Grenade
  14. Just the Way You Are
    Rappel
  15. Locked Out of Heaven
  16. Uptown Funk