julien doré

Julien Doré a achevé sa série de concerts au Zénith de Paris dans une ambiance entre dérision et émotion. Live report.

[dropcap]C[/dropcap]’est avec une réelle émotion que Julien Doré a conclu jeudi soir son troisième Zénith de Paris. Dernier concert d’un « joli triptyque » comme il s’est plu à appeler cette série de concerts parisiens archi complets, marquant une étape forte dans la carrière de celui que j’appelle tendrement « Juju ».

Avant ça, et durant 2h15, Juju a livré un show impeccable. Aussi léger que sombre, aussi drôle et qu’émouvant, aux sons de son album « & » sorti en octobre dernier, interprété dans sa quasi intégralité. Julien a prouvé, à ceux qui en doutaient encore, qu’il est définitivement un artiste de scène. Humain, généreux, avec un vrai plaisir d’être sur scène et transmettant sans mal son énergie dingue aux 7 000 spectateurs.

La set list fait la part belle au dernier album, dont les excellents arrangements live transcendent certains titres : « Le Lac », « Beyrouth plage », « Coco câline » ou encore « Eden ». Des deux premiers albums, il ne reste que « Les Limites », « Kiss Me Forever » et « Winnipeg », le reste étant pour les tubes de « LØVE », son précédent disque.

Hors concerts privés, c’est la seconde fois que je vois Juju sur scène, trois ans après la tournée pour « LØVE ». Là où le show était plus intime et plus sombre, c’est un spectacle lumineux, aidé par cette grande scène blanche et l’immense esperluette de fond de scène, et taillé pour les zéniths qu’il propose sur cette tournée.

La belle surprise de la soirée est la présence de la toute aussi belle Juliette Armanet, un de mes gros coups de cœur de l’année grâce à son album « Petite amie ». Déjà en duo sur « & », c’est sur un de ses titres, « La carte que postale », que Julien a interprété en duo avec elle.

Un joli rappel, suivi de « Paris-Seychelles » qui voit Juju débarquer sur scène, chevauchant sa, désormais légendaire, piwi ! Un final joyeux, festif avec une pointe d’émotion, à l’image de cette douce soirée.

Julien sera dans quelques festivals cet été, avant de revenir à Paris le 15 décembre à l’AccorHotels Arena. Point d’orgue d’une tournée qui est déjà une réussite !

Découvrez mes photos et mon vlog et mes vidéos du concert ! Pour suivre mes aventures en live n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram !

Set list du 11 mai 2017 :

  1. Porto Vecchio
  2. Le Lac
  3. Moonlight Serenade
  4. Beyrouth Plage
  5. Coco Câline
  6. Chou Wasabi
  7. Magnolia
  8. Winnipeg
  9. Les Limites
  10. Kiss Me Forever
  11. Romy
  12. Eden
  13. Sublime & silence
  14. On attendra l’hiver
  15. De mes sombres archives
    Rappel
  16. Mon apache
  17. Caresse
  18. La carte postale (en duo avec Juliette Armanet)
  19. Paris-Seychelles