Halsey

Deux ans après son premier album, Halsey revient avec « Hopeless Fountain Kingdom », un disque ambitieux mais qui ne retrouve pas la magie du précédent.

[dropcap]C[/dropcap]’est un album-concept axé autour de l’histoire Roméo et Juliette que nous présente Halsey avec « Hopeless Fountain Kingdom ». Un projet ambitieux sur le papier, à l’époque où le format a perdu de sa splendeur face à l’instantanéité du streaming.

L’entrée en matière dans le royaume est assez réussi, après un prologue la patte Halsey est directement identifiable sur les premiers titres « 100 Letters » et « Eyes Closed ». Mais petit à petit c’est un sentiment de redondance qui s’installe. L’ensemble a en effet du mal à trouver sa cohérence et on perd très vite le fil rouge.

Si la production est assez réussie, elle manque d’originalité. En témoigne le lead single « Now Or Never » très proche de « Needed Me », succès du dernier album de Rihanna. De plus Halsey cède au désormais traditionnel titre écrit par (et qui ressemble à) Sia. « Devil in Me » figure néanmoins parmi les réussites de l’album.

A l’exception d’ « Alone » et « Strangers » (en duo avec Lauren Jauregui échappée des Fifth Harmony le temps d’un titre), les autres titres ont du mal à se faire différencier. « Hopeless Fountain Kingdom » se trouve être plus une playlist Spotify assez agréable où l’on peut piocher ce qui nous plaît, qu’un album.

Halsey réussi tout de même à évoluer et à proposer un produit visuel attrayant, en témoigne la très belle pochette, sans arriver à l’efficacité de son premier album « Badlands ».

Halsey sera en Europe cet été pour divers festivals et en première partie de Justin Bieber (mais pas en France. Elle partira en tournée en Amérique du Nord à l’automne. Je vous invite à (re)lire mon live report de son passage à la Cigale l’an dernier !

A retenir : « Alone », « Roulette », « Strangers » et « Eyes Closed ».
Note : 60 / 100