Kesha renaît de ses cendres et revient avec une ballade pleine d’espoir, « Praying ».

[dropcap]K[/dropcap]esha va mieux. Kesha est de retour. Après une bataille judiciaire éprouvante contre son ancien producteur Dr. Luke et un bon gros breakdown, Kesha renaît de ses cendres et revient près de cinq ans après son dernier album, le très réussi et sous estimé « Warrior ».

Un retour quasi inespéré pour la popstar qui, dans une lettre ouverte accompagnant le lancement de son single, dis avoir retrouvé le goût de vivre en se tournant vers la spiritualité. Un éveil spirituel plus que religieux car elle explique ne pas concevoir Dieu « comme un vieux barbu assis dans les nuages », mais plutôt une notion de « nature et d’énergie de l’univers » C’est tout logiquement que ce nouveau titre s’intitule « Praying ».

Un single au total opposé des clubs bangers qui ont fait son succès (« Tik Tok », « We R Who We R », « Your Love Is My Drug »…) mais tellement adapté à cette nouvelle Kesha (sans $ dans son pseudo). Le titre, qui prône l’espoir après avoir touché le fond, est produit par Ryan Lewis, le célèbre binôme de Macklemore. On est pas surpris d’y entendre quelques similarité avec les ballades du duo, comme « Same Love ».

Une renaissance parfaitement illustré dans le clip réalisé par l’incomparable Jonas Åkerlund (derrière la caméra des derniers clips de Lady Gaga, Beyoncé et Madonna). La chanteuse évolue dans un univers post-apocalyptique haut en couleurs et finit par relever la tête pour aller de l’avant. La vidéo s’achève par deux mots signant le renouveau pour l’artiste : « the beginning ».

Kesha
Pochette de « Rainbow », le nouvel album de Kesha.

Le troisième album de Kesha, intitulé « Rainbow », est attendu pour le 11 août. Comportant notamment des duos avec les Eagles of Death Metal et la reine de la Country Dolly Parton, il risque d’être une des très bonnes surprises pop de l’année.