coldplay

Coldplay a offert une soirée lumineuse et magique au Stade de France. Live report.

[dropcap]A[/dropcap]près une tournée colossale débutée au printemps 2016, peu après leur prestation au Super Bowl éclipsée par Beyoncé et Bruno Mars, c’est à Paris que Coldplay a choisi d’achever sa tournée européenne. Trois dates au Stade de France, rien que ça ! Est-il bon de préciser qu’elles étaient complètes depuis des mois ?

Si leur dernier album « A Head Full of Dreams » était assez décevant, les britanniques n’ont rien perdu de leur popularité. Et c’est un show lumineux, coloré, plein de joie et d’amour qu’ils nous ont offert !

Coldplay

Avant leur arrivée, c’est l’excellente Tove Lo qui s’est chargée de chauffer les quelques 60 000 spectateurs. La suédoise a interprété les titres de son dernier album « Lady Wood » avec une énergie débordante. Il lui en fallait pour occuper cette immense scène toute seule dans son survêt jaune !

21h30, le groupe fait son entrée en donnant directement le ton : feux d’artifices et cotillons arc-en-ciel explosent au son d’ « A Head Full of Dreams ». Autre particularité, les bracelets lumineux distribués à tout le public. Déjà utilisés sur leur précédente tournée, ils sont programmés pour s’allumer simultanément et fonctionner au rythme de la musique. C’est simplement fabuleux ! Les rendus dans le stade sont magiques et permettent à tout le public de participer au show.

D’ailleurs Coldplay aime faire de son public le cinquième membre du groupe : ce sont des fans de différent pays qui les introduisent l’écran géant durant le compte à rebours de lancement. Pour une « request song », ils diffusent également le message vidéo d’une jeune fan souhaitant que le groupe chante « Us Against the World ». Ils s’exécutent sur une minuscule scène placée au fond du Stade, qu’ils occupent le temps de trois morceaux acoustiques.

Durant 2 heures, Chris Martin et ses camarades ne cesseront des propager des messages d’amour et de paix en enchaînement les tubes : « Yellow », « The Scientist », « Paradise », « Viva La Vida », « Fix You », « A Sky Full of Stars »… la liste est trop longue pour tous les citer ! Tous les albums sont représentés, y compris l’avant dernier, l’intime « Ghost Stories » pour lequel ils ont investi la scène centrale pour les titres « Always In My Mind » et « Magic ».

Le meilleur moment reste certainement « Charlie Brown » : Chris Martin demande au public de ranger leur portable afin de profiter de ce moment pleinement et ensemble. En résulte un instant de communion illuminé seulement par les milliers de bracelets. D’une beauté et d’une magie dingue, cela restera un de mes souvenirs live les plus forts !

C’est sous un feu d’artifices au, son d’ « Up&Up », que le groupe quitte le Stade après avoir émerveillé un public qui repart en chantant en chœur les « oh oh oh » de « Viva La Vida ».

La tournée de Coldplay continue en Amérique jusqu’au mois de novembre, mais bonne nouvelle : les concerts du Stade de France ont été captés pour le film live de la tournée. Histoire de prolonger la magie.

Découvrez mes photos, vidéos et mon vlog de la soirée ! Pour suivre mes aventures en live n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram !

Set list du 15 juillet 2017 :

  1. A Head Full of Dreams
  2. Yellow
  3. Every Teardrop Is a Waterfall
  4. The Scientist
  5. God Put a Smile Upon Your Face
  6. Paradise
  7. Always in My Head
  8. Magic
  9. Everglow
  10. Clocks
  11. Midnight
  12. Charlie Brown
  13. Hymn for the Weekend
  14. Fix You
  15. Viva la Vida
  16. Adventure of a Lifetime
  17. In My Place
  18. Don’t Panic
  19. Us Against the World
  20. Something Just Like This
  21. A Sky Full of Stars
  22. Up&Up