« Aurélien une chanson ! Aurélien une chanson ! ». C’est dans un Bercy plein à craquer de millennials chauffés à blanc qu’OrelSan a célébré son succès. Presque 10 ans après avoir joué devant 200 personnes à la Boule Noire, c’est 15 000 spectateurs qu’OrelSan a fait chanter, sauter et danser à l’AccorHotels Arena.

2018 est l’année de la consécration pour OrelSan : « La Fête est Finie », son album sorti en octobre, s’est écoulé à près de 500 000 exemplaires, il a cartonné aux dernières Victoires de la Musique et enchaîne actuellement les salles sold-out.

Arrivé sur « San », également morceau d’intro de son dernier disque, il enchaîne en posant les bases avec un « Basique » électrique qui introduit un live qui verra défiler un medley de son premier album « Perdu d’avance » (« Différent », « Jimmy Punchline », « Courez courez »), les tubes du « Chant des sirènes » (« La terre est ronde », « Raelsan », « Suicide Social ») et les titres qui font le sel de « La Fête est finie ».

En un peu moins de deux heures, OrelSan oscille entre désenchantement de la trentaine passée (« Tout va bien », « La fête est finie »), spleen de jeune provincial (« La pluie », « Dans ma ville on traine ») et titres LOL sur sa célébrité (« Bonne meuf », « Christophe »). Le tout sublimé par un live efficace avec de vrais musiciens sur scène, assez rare sur la scène rap pour être souligné !

Si un effort est fait sur la mise en scène via des jeux de plateforme et des projections vidéo, le tout semble malheureusement un peu trop grand pour OrelSan, un type avec qui on a envie d’être proche et qui ne correspond pas au format Arena. Le show est réussi, mais aurait eu un impact certainement plus fort dans un Zénith.

Ceci étant il a eu son lot de surprises avec la présence de Nekfeu et Dizzee Rascal sur le titre « Zone », et –surtout – de Jeanine la grand-mère d’OrelSan présente via un écran géante pour « J’essaye j’essaye », titre qu’ils partageaient déjà sur la B.O. de « Comment c’est loin ».

Après un second « Basique » encore plus déchaîné que le premier, OrelSan achève son live au son de son titre préféré, de ses propres mots, « La Fête est Finie ». Finie certes, mais en beauté.

Découvrez mes photos et mon vlog de la soirée ! Pour suivre mes aventures en live n’hésitez pas à me suivre sur Facebook, Twitter, YouTube et Instagram !

Set list du 15 mars 2018 :

  1. San
  2. Basique
  3. Différent / Jimmy Punchline / Courez courez
  4. La pluie
  5. Dans ma ville, on traîne
  6. Paradis
  7. Tout va bien
  8. Bonne meuf
  9. Christophe
  10. Défaite de famille
  11. J’essaye J’essaye
  12. Quand est-ce que ça s’arrête
  13. Suicide social
  14. Raelsan
  15. Notes Pour Trop Tard
    Rappel
  16. Le chant des sirènes
  17. Zone (avec Nekfeu et Dizzee Rascal)
  18. La terre est ronde
  19. Basique
    Rappel
  20. La fête est finie