Le 22 mai 2017, vingt-deux fans d’Ariana Grande étaient tués et une centaine d’autres blessés lors d’une attaque terroriste à l’issu de son concert à Manchester. Une épreuve qui a évidemment bouleversé la chanteuse, devenue alors le symbole d’une jeunesse blessée et meurtrie.

Un an plus tard, Ariana Grande a séché ses larmes et revient avec « No Tears Left to Cry », un single qui – contrairement à ce qu’il laisse supposer – se révèle être un tube puissant, à la mélodie imparable et prêt à tout balayer sur son passage. Produit par Max Martin et Ilya, les suédois déjà aux manettes des tubes « Into You », « Side to Side » et « Greedy », ce nouveau titre est un hymne à la vie et au droit au bonheur scandé par la chanteuse qui n’a de toute façon plus aucune larme à verser.

Right now, I’m in a state of mind,
I wanna be in, like, all the time,
Ain’t got no tears left to cry

Réalisé par Dave Meyers (dernièrement derrière la caméra pour « Havana » de Camila Cabello, « Swish Swish » de Katy Perry et « HUMBLE » de Kendrick Lammar qui lui a valu un Grammy) le clip blockbuster de « No Tears Left to Cry » nous plonge dans un monde upside down où Ariana semble dans l’impossibilité de trouver une stabilité face à un univers en perpétuel chamboulement.

A noter à la toute fin de la vidéo un bel et discret hommage à Manchester avec une abeille, symbole de la ville, prenant son envol devant un coucher de soleil.

A ce jour on ne sait pas grand-chose du nouvel album d’Ariana à venir, mais à l’écoute de ce premier single, il ne devrait certainement pas nous laisser indifférents ! Une chose est sûre : si j’attends ce disque avec impatience, ce nettement moins le cas pour sa prochaine tournée. Si vous voulez savoir pourquoi, je vous invite à lire mon live report de son « Dangerous Woman Tour » à Paris en juin dernier !