Destination Eurovision

Après avoir été laissé en jachère pendant près de deux décennies, le Concours Eurovision de la Chanson semble avoir retrouvé l’intérêt des gens bien placés du service public depuis quelques années. Amir, Alma, Madame Monsieur… les trois dernières candidatures française, sans avoir ramené la coupe à la maison, ont réussi un autre pari : terminer dans la première moitié du tableau final. Un véritable exploit en regard des échecs cuisants que nous avions vécu depuis 2012 (Angunn, Amandine Bourgeois, Lisa Angell et les Twin Twin, arrivés bons derniers en 2014).

Dans cette logique de repopulariser le concours et de rendre la candidature locale plus attrayante pour le public (pour en aval avoir une meilleure audience lors de la grande finale en mai évidemment), France 2 a lancé l’an dernier Destination Eurovision, un télé-crochet en trois soirées permettant d’élire la chanson qui fera briller notre nation dans l’Europe… et le monde !

Christophe Willem, André Manoukian et Vitaa seront jurés lors de prime animés par Garou. 

Au programme deux demies finales, dix-huit chansons en compétition et un vainqueur choisi lors de la finale à moitié par les votes du public et à moitié par un jury international. Et c’est toujours animée par Garou, dont on cherche encore à comprendre comment il s’est retrouvé là.

Pour la première demie finale quatre titres seront qualifiés pour la finale, c’est en toute logique que je vous propose mon top 4 !

1 / Bilal Hassani

C’est le grand favoris de cette compétition interne et son ÉNORME plan promo le confirme. Bilal Hassani, nouveau chouchou du YouTube francophone avec plus de 700 000 abonnés sur la plateforme, cumule déjà plus de deux millions de vues pour la vidéo du single « Roi ». Le storytelling est aussi touchant qu’impeccable et le titre, co-écrit par Madame Monsieur, est un tube. On stan !

2 / Chimène Badi

Même si ça fait un bail qu’elle n’est plus dans nos playlists, pas la peine de présenter Chimène Badi. Après s’être perdue dans des reprises « Méditerranéennes » sans grand intérêt avec Julie Zenatti, elle revient avec un titre original cousu main pour le concours. Bilal ne doit pas se réjouir trop vite, car Chimène rode et risque de créer la surprise en live.

3 / Florina

Elle aussi issue du YouTube universe, Florina cumule des millions de vues avec ses covers et adaptations françaises de Rihanna, Sia ou Ellie Goulding. Elle se présente avec « In the Shadows », un pop puissante calibrée pour le concours. Là encore, c’est le live qui fera la différence.

4 / Battista Acquaviva

Produit par ITV France, Destination Eurovision n’hésite à recycler quelques anciens candidats d’une autre émission de la même boite de prod, en l’occurence The Voice. Battista Acquaviva s’est faite connaître lors de l’édition 2015 en atteignant la demie finale. Avec « Passio » qui sonne comme une version moderne d’Era, on se classe directement dans la catégorie des titres grandiloquents qui font souvent mouche dans le concours. Par le meilleur titre, mais à surveiller quand même.

Ci-dessous une playlist des titres de cette première demie finale, à l’exception de Silvàn Areg dont le titre n’est pas disponible (mais qui n’a pas beaucoup de chances non plus).